jeudi 18 juin 2015

Petite correction

Hier, sur ma page Facebook, j'ai fait une petite erreur, et ça me donne une bonne raison de vous jaser. 

C'est qu'en retirant les 9 coureurs au classement devant moi qui, manifestement, ont « oublié » d'effectuer le détour de 2 km à la fin (dans le dernier 6km, leur foulée est miraculeusement passée de 5:33/km à 4:16/km!), c'est plutôt à la 38e place que je me retrouve. Pas à la 36e. Je sais pas pourquoi mais l'équation 47 (mon rang officiel) moins 9 égalait 36 hier... Encule-je des mou-mouches ? Peut-être, mais je connais le Web pour ce qu'il est capable de me faire : de me traiter de menteur et de me trainer dans la boue et de m'envoyer des mences de mort. Bref, parlant de course, en fin de semaine avec mon ami Bird, on participe à la « Tri-Dash Elimination Race» ! Ça va être beau sur un t-shirt ça...

La première compétition commence à 7 am, avec 400m de nage, 20 km de vélo, et 5 km de course. Puis, on retranche 50% des coureurs, et on recommence, à 10 am, avec 200m de nage, 10km de vélo, 2,5 km de course.
Et à 11h15, seuls huit derniers coureurs déterminent le classement final avec 100m de nage, 5 km de vélo, et 1 km de course.

Je vais essayer fort fort de faire partie de ces finalistes.

Mais mon but est vraiment de finir en 14e place.

Pourquoi? Parce que ça donne 44 points au classement. Et 44 c'est le numéro de Stéphane Richer, que mon père Clément, alors qu'il était directeur-gérant des Insulaires de Laval de la ligue Midget AAA, avait repêché du fin fond de Ripon, où « Téphane » jouait dans un obscur club de Bantam B.

Mon père avait du flair ! Et 44 points qui s'ajouteraient à mes 20 points, que j'ai obtenus avec ma 23e place du mois dernier, ça donnerait 64 points : et 64 c'est l'année de ma naissance.

Serai-je rendu-je superstititieux ?

Voyons donc ! On n'est pas de même les sportifs. (À chaque course j'ai le même petit machin dans ma petite poche de short, et je vous dis pas c'est quoi avant d'avoir gagné une course, parce que ça pourrait me porter malheur)

Parlant de sport, le mystère de mon beau stock neuf de hockey Bauer est à la veille de connaître son dénouement... Désolé, c'est que j'ai une belle histoire entre les mains, et le punch tarde à venir.
Y'a les gants qui viennent d'arriver... Avec mon nom de joueur de hockey écrit dessus, yeah !!




Et parlant de weekend, ce vendredi soir, soit demain soir à l'heure où je vous écris, y'a une petite veillée qui est organisée au JJ Green market (http://www.bangkok.com/magazine/jj-green-market.htm#promo) pour saluer le départ de Orian, ami de Boris et fils de... Marc Labrèche ! Ça va être trop drôle de revoir Orian, qui était mimi dans le temps ! Je suis sûr j'vais voir du Marc là-dedans, et ça va m'émouvoir, c'est certain...

Et toujours en parlant de weekend, samedi, ON BOIT ! Air Force United, revient au jeu, après presque un 6 semaines de pause, on est rendus en 3e place (!) et on s'en va se battre contre l'équipe de la police, l'équipe de première place, dedans le stade de la police! Et on les déteste, les flics!


Alors, si vous êtes dans le coin, joignez vous à la gang de ON BOIT ! On est toujours assis drett en face des musiciens. Et on boit !

En parlant de "boire" et de "si vous êtes dans le coin" (ou si vous connaissez qqn qui est dans le coin, dites-leur svp merci!), c'est au Snack Bar que se fêtera la Saint-Jean Baptiste 2015 ! Boris va accrocher des ballounes, je vais mettre une tuque, on va faire jouer du Beau Dommage, pi on va se la péter la face, de 5 à 7 (am).
Et ça sera le 24 JUIN, bien entendu !

Ça fa que...
On se reparle?

Big Bad Brune xxxx

Aucun commentaire: